Le classement à l’UNESCO entre inégalités et tourisme de masse

Depuis la « Convention sur la protection du patrimoine culturel et naturel mondial » adoptée en 1972, l’UNESCO recense des sites ayant des spécificités particulières qui méritent une reconnaissance internationale. Ces sites sont alors classés. Ce classement est complété en 2003 par la liste du patrimoine immatériel dont le but est de donner une certaine visibilité aux traditions et aux savoir-faire.

Continuer la lecture de « Le classement à l’UNESCO entre inégalités et tourisme de masse »