Le pont d’Avignon : une société de bâtisseurs, XIIe-XVe siècle (Simone Balossino)

Écrire sur Avignon et son Pont pourrait paraître banal, ou du moins convenu. Qui ne connaît pas la chanson ? Et pourtant, ce livre renouvelle et synthétise les connaissances, il raconte un temps méconnu et la réalité médiévale d’un fleuve (le Rhône), d’une cité (Avignon) et d’un territoire multipolaire (Empire et Royaume, Commune et Papauté). Le large extrait proposé ici témoigne des qualités d’écriture de l’auteur et de la richesse de la documentation employée.

Continuer la lecture de « Le pont d’Avignon : une société de bâtisseurs, XIIe-XVe siècle (Simone Balossino) »

Sorcellerie et sorcière : quand l’Église se révolte contre la femme

La sorcière est souvent réduite à son image caricaturale. Nous l’imaginons souvent sur un balai volant au clair de lune, le teint verdâtre, un chapeau pointu, vêtue de haillons noirs. La sorcière est aussi représentée sous les traits d’une vieille femme seule, laide, au regard menaçant, s’isolant dans la forêt pour concocter d’horribles potions dans son chaudron, entourée de chauves-souris, de corbeaux et de crapauds. Ce que l’on prétend connaître sur la sorcière suffit pour nous faire frissonner, fantasmer ou rire. Cependant, nous oublions que la sorcière possède sa propre histoire. Cette créature magique a toujours été rattachée à la femme.

Continuer la lecture de « Sorcellerie et sorcière : quand l’Église se révolte contre la femme »

Le 7 février 1944 : chronique d’une rafle oubliée

Alors que la seconde guerre mondiale s’est terminée depuis presque 80 ans et que les tambours de la guerre ont depuis longtemps laissé place à une paix durable entre les états européens, il demeure certains noms de lieux qui, ayant connu l’horreur sous l’occupation, continuent d’apporter leur lot de mémoires douloureuses et de souvenirs endeuillés. Si Oradour-sur-Glane ou Vassieux-en-Vercors sont des noms qui parlent à beaucoup, ces évènements marquants peuvent éclipser, par leur ampleur, la terrible réalité qu’a été l’occupation des villes et villages français par les troupes allemandes et les miliciens de Vichy.

Continuer la lecture de « Le 7 février 1944 : chronique d’une rafle oubliée »

Alasdair Gray : La littérature ou le refus de l’amnésie

L’université d’Avignon a eu le plaisir d’accueillir l’artiste écossais Alasdair Gray en octobre 2008 dans le cadre d’une journée d’étude. En fin de journée, les étudiants ont pu lui poser diverses questions lors d’une discussion informelle. Ce court ouvrage en est la restitution. Il est même davantage que cela, puisqu’il comprend une traduction en français et nombre de notes additionnelles. L’écrivain s’est prêté à cette activité avec humour et honnêteté en partageant des réflexions actuelles, même dix ans plus tard, autour de la littérature et de l’histoire. La lecture de cet ouvrage est d’autant plus touchante que l’artiste est décédé il y a peu, le 29 décembre 2019.

Continuer la lecture de « Alasdair Gray : La littérature ou le refus de l’amnésie »