Les éclats de la traduction, Giuseppe Sofo : carnet de voyage d’une recherche

J’ai toujours conçu la recherche comme un voyage. Et dans la recherche, comme dans tout voyage, la vraie destination est la route. On a une idée du parcours, on sait ce qu’on cherche, mais on ignore ce qu’on va trouver. C’est d’autant plus le cas ici que le mouvement a eu un rôle fondamental dans ma recherche. La première raison en est que j’ai toujours été plus intéressé par le mouvement des textes plutôt que par leur identité immuable.

Continuer la lecture de « Les éclats de la traduction, Giuseppe Sofo : carnet de voyage d’une recherche »

Isabelle Dimondo et Hélène Basso (dir.), Pleins feux

Entre le 7 mars et le 22 avril 2011 a eu lieu à Avignon Université une série de conférences autour des rapports entre le feu et la poésie, dans une approche multidisciplinaire allant de la littérature à l’astronomie en passant par l’histoire. Ces interventions avaient pour objectif d’ouvrir l’accès à la poésie au grand public par l’entrée du feu, pour redonner à tous le goût de la lecture. De celles-ci est issu un livre, Pleins feux, publié en 2013 aux EUA et qui retranscrit le contenu de ces conférences.

Continuer la lecture de « Isabelle Dimondo et Hélène Basso (dir.), Pleins feux »

Alasdair Gray, La Littérature ou le refus de l’amnésie

Romancier, poète, dramaturge et peintre Alasdair Gray est considéré comme le libérateur de la culture et de l’imagination écossaise. Il nous a fait l’honneur en 2008 de participer à une journée d’étude autour de son œuvre organisée par l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse. Journée d’étude qui s’est conclue par un petit entretien informel de questions/réponses posées par des chercheurs et des étudiants de master. Il nous parle ainsi avec beaucoup d’humour et d’autodérision de son travail, de ses inspirations et de ses convictions.

M. Gray s’est prêté à ce jeu avec l’ironie qui le caractérise. En effet, il n’aime pas vraiment parler de sujets sérieux ni être catalogué ou encore afficher ses opinions politiques ou historiques. Il utilise donc avec un certain humour ses talents de dramaturge et probablement aussi un peu d’acteur pour alléger les sujets un peu trop sérieux à son goût. Continuer la lecture de « Alasdair Gray, La Littérature ou le refus de l’amnésie »